a été ajouté à votre panier avec succès

Remaniement ministériel fédéral : La CCI3R interpelle Champagne et Alghabra

Par 12 janvier 2021aucune catégorie

Trois-Rivières, le 12 janvier 2021 – À la suite de l’annonce du remaniement ministériel du gouvernement fédéral, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) tient à rappeler aux élus concernés, l’importance des dossiers trifluviens, travaillés avec ardeur par notre organisation au cours des dernières années, voire décennies.

 

Celui qui dirigera dorénavant le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada est bien connu de la région. « François-Philippe Champagne a toujours été sensible aux réalités du monde des affaires de Trois-Rivières et de le savoir ministre de l’Innovation est très positif pour nous. Nous allons travailler de concert avec lui et son équipe devant les défis qui nous attendent. De savoir que le ministre responsable de l’Économie au Canada est issu de la région est une excellente nouvelle », partage le président du conseil d’administration de la Chambre, M. Jean Pellerin.

 

Quant au nouveau ministre des Transports, la Chambre poursuivra ses efforts de persuasion pour réitérer l’importance de projet du train à grande fréquence (TGF) chez nous, projet pour lequel les retombées ont été démontrées à répétition. « J’ai confiance que M. Alghabra saisisse à quel point nous avons travaillé fort pour ce projet d’infrastructure. Ce dossier demeurera une priorité pour nous, comme il devrait l’être pour toutes les Chambres de commerce qui se trouvent sur son tracé. Malgré le retard dans les démarches, M. Garneau a toujours été le bienvenu à nos événements et y a participé à plusieurs reprises. L’Honorable Alghabra sera aussi invité et nous espérons le rencontrer éventuellement », ajoute M. Pellerin.

 

Autre fait intéressant pour la CCI3R, mais également pour l’ensemble des Chambres, c’est que la législation entourant ces organisations relève du ministère où oeuvrera dorénavant M. Champagne, soit le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, par l’entremise de Corporations Canada. À ce sujet, la Chambre trifluvienne travaille à modifier ses règlements généraux depuis plusieurs années, afin de les rendre plus modernes et représentatifs de la communauté d’affaires d’aujourd’hui, mais le processus est extrêmement compliqué et désuet. « Nous convoquerons rapidement une rencontre avec M. Champagne afin de lui faire part de ces difficultés que nous vivons, dans le but d’en faire bénéficier nos membres, mais également l’ensemble des Chambres de la province », conclut M. Pellerin.

X
X
X