a été ajouté à votre panier avec succès

Marco Champagne
à la présidence de la CCI3R

Trois-Rivières, le 13 juin 2018 – C’est lors de l’assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R), que Mme Amélie St-Pierre, présidente sortante, a passé le flambeau à M. Marco Champagne, CPA, CA, EEE, MBA, pour l’année 2018-2019. Juste avant de découvrir le principal magistrat, il s’avère opportun de résumer les faits saillants de la dernière année.

 

Un bilan positif pour 2017-2018

Ce sont près de quarante événements qui ont été organisés au cours de cette 137e saison d’activités. Les Grands déjeuners d’affaires Cogeco demeurent convoités grâce à l’expertise et la notoriété des conférenciers. Le Gala Radisson poursuit sa tradition de mettre en lumière les entrepreneurs et personnalités qui se démarquent. Des activités pour les nouveaux membres, les Cafés-rencontres, Formations RH2 et 4 à 7 en entreprise continuent de répondre aux besoins des membres notamment en termes de formation et de développement d’affaires. La Dégustation les Vins du Monde Desjardins, cet événement-bénéfice convoité, poursuit son essor en accueillant plus de 300 convives. Notons également, l’arrêt chez nous de la tournée de l’Accord économique commercial global (AECG) de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) qui a permis à nos entreprises de se doter des meilleurs outils pour faire des affaires en Europe.

 

Rappelons que l’été 2017 a débuté avec un déménagement, suivi d’un changement d’image à l’automne. Ces améliorations ont permis de dynamiser l’organisation, de lui donner un nouvel élan tout en contribuant à son rayonnement.

 

Par le biais d’un sondage de satisfaction transmis à tous les membres, la CCI3R s’assure d’être à l’écoute et utilise les commentaires reçus pour développer la programmation de la prochaine saison d’activités.

 

Au-delà des activités, la Chambre a poursuivi son rôle de leader d’influence, notamment dans la bataille qu’elle mène depuis plus de 30 ans pour le train à grande fréquence (TGF). Les raisons pour lesquelles le TGF doit emprunter les rails trifluviens sont recherchées et démontrées, mais surtout, partagées par plusieurs partenaires. Pendant le ralentissement des activités professionnelles de la saison estivale 2017, la CCI3R en a profité pour mobiliser des dizaines d’acteurs du milieu.

 

C’est ainsi que furent amassées une pléiade de lettres d’appui et de résolutions en faveur du TGF. Institutions d’enseignements, municipalités, députés, organismes touristiques, événements culturels et sportifs, Chambres de commerce en périphérie etc., tous ont démontré leur appui à nos actions. Les rencontres avec la haute direction de Via Rail se sont multipliées, tout comme les lettres ouvertes présentées au ministre fédéral du Transport, l’honorable Marc Garneau. Déterminées, la présidente et la directrice générale n’ont ménagé aucun effort pour travailler avec tous les secteurs et s’assurer d’une mobilisation régionale. Plus que jamais, le momentum se fait ressentir et bien entendu, cet enjeu demeure une priorité.

 

Une direction bien établie

« La fin d’une saison croisant le début d’une autre apporte son lot de sentiments. D’abord, l’essoufflement d’une année qui fut bien remplie mais avec un sentiment de devoir accompli, et ensuite, la fébrilité en voyant ce qui se trace pour les prochains mois. En poste depuis trois ans, je possède dorénavant un excellent point de vue de tous les dossiers et une vision très stratégique. Nos enjeux sont bien établis et je suis entourée d’individus experts qui comme moi, sont déterminés à atteindre nos objectifs. D’ailleurs, les nouveaux administrateurs permettent de diversifier l’expertise autour de la table et j’en suis ravie. Ils sont mes yeux et mes oreilles sur le terrain, pour voir et entendre les dossiers qui préoccupent nos membres », d’affirmer la directrice générale, madame Marie?Pier Matteau.

 

« Les réalisations de la dernière année furent possibles grâce à la précieuse participation de l’équipe permanente. Jour après jour, les employés font un boulot exceptionnel et s’assurent d’innover dans chacun des projets. Je tiens donc à les remercier pour leur soutien et leur travail acharné. Je souligne également que nous gérons avec fierté et rigueur deux projets régionaux, le premier en conciliation travail – vie personnelle (CTVP), en collaboration avec Emploi-Québec et l’Appui Mauricie. Et le deuxième, favorisant le placement de stagiaires, est possible grâce au soutien de la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Fédération des cégeps et la Commission des partenaires du marché du travail. Une autre valeur ajoutée pour nos membres et c’est gratuit », conclut Mme Matteau.

 

Un président présent et influent

Celui qui agira comme président du conseil d’administration pour la prochaine année œuvre comme directeur général de la SPA Mauricie et se dit extrêmement enthousiaste face à ce nouveau défi. Impliqué au conseil d’administration de la CCI3R depuis 2016, d’abord comme membre du comité audit, relevant ensuite les mandats en simultané de président du comité stratégie?vigie, président du comité gouvernance et vice?président du C.A., M. Champagne a su rapidement démontrer ses compétences et son engagement au sein de l’organisation.

 

Détenant une formation en comptabilité et une spécialisation en évaluation d’entreprises, il a travaillé chez Deloitte à Trois-Rivières et à Québec pendant dix ans. Il a aussi été reconnu comme expert de la Cour supérieure du Québec. C’est ainsi que son expertise a grandement servi le C.A. dans la gestion de sa saine gouvernance. Celui qui a fait le saut d’une carrière professionnelle à une carrière de gestionnaire est aussi chargé de cours en gouvernance au département des sciences de la gestion de l’UQAR et détient une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’UQTR.

 

La communauté d’affaires trifluvienne a récemment pu l’entendre à la tribune des Grands déjeuners d’affaires Cogeco, où il a exposé ses astuces de gestion d’un OBNL en croissance, la SPA en Mauricie.

 

« Lors de mon retour à Trois-Rivières, j’ai fait le choix de m’engager pour l’organisation qui porte les dossiers économiques de chez nous. Agissant comme véhicule d’influence, la Chambre est un leader de développement auquel je suis motivé à m’associer. Pour les prochains mois, j’ai l’intention d’appliquer mes compétences en gouvernance et de défendre les intérêts de nos membres. Appuyé de mon conseil d’administration et de la direction générale, mon ambition servira à mener, de façon productive et performante, les enjeux de chez nous auprès des instances concernées », nous partage le nouveau président, M. Marco Champagne.

 

À retenir pour les mois à venir, la communauté verra la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières se positionner avec pertinence dans les dossiers fondamentaux pour le développement économique du milieu. En lien avec les enjeux de la région et toujours dans un esprit de concertation, la CCI3R agira comme acteur incontournable dans les lieux de décision.

 

– 30 –

 

Source :
Marie-Pier Matteau, directrice générale, CCI3R
mpmatteau@cci3r.com
819 375-9628

Dans l’ordre habituel, M. Marco Champagne, nouveau président 2018-2019, Mme Marie-Pier Matteau directrice générale CCI3R, Mme Amélie St-Pierre, présidente sortante.
X
X