a été ajouté à votre panier avec succès

Le milieu des affaires réitère l’importance de l’aéroport de Trois-Rivières

Par 2 octobre 2020Salle de presse

Trois-Rivières, le 2 octobre 2020 – À la suite de la lettre transmise par l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) à l’Honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles concernant l’avenir de l’aéroport de Trois-Rivières (YRQ), la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) et la Jeune Chambre de la Mauricie (JCM) joignent leur voix aux élus afin de réitérer l’importance de ce dossier d’infrastructure pour notre économie régionale.

 

Pour assurer la pérennité de ses activités à long terme, l’aéroport de Trois-Rivières avait soumis une demande dans le cadre de l’initiative de développement des infrastructures économiques régionales du Québec, un programme qui pouvait notamment servir à financier des projets de construction, de modernisation ou d’agrandissement d’infrastructures aéroportuaires. La suspension récente de ce programme par Développement économique Canada met en péril la réalisation de ce projet d’envergure, qui s’inscrit pourtant dans la volonté du gouvernement d’investir dans les infrastructures pour appuyer la relance économique.

 

« Située à proximité de deux parcs industriels et de grands axes routiers, à 10 minutes du centre-ville, des investissements sur cette infrastructure s’inscrivent de façon naturelle dans une stratégie de développement de toute la communauté. La CCI3R a démontré plus d’une fois son soutien à ce projet pour lequel les retombées économiques ne sont plus à prouver. Nos actions pour convaincre les paliers décisionnels d’investir rapidement se poursuivent, en partenariat avec la Ville de Trois-Rivières et Innovation et Développement économique Trois-Rivières, afin que les plans se concrétisent dans un avenir rapproché » partage avec détermination le président de la Chambre trifuvienne, Jean Pellerin.

 

« L’importance économique de l’aéroport n’est plus à prouver, mais les infrastructures ne sont plus adaptées. Le projet qui est sur la table s’inscrit dans un souci de développement durable, c’est une vision porteuse pour l’avenir et très chère aux jeunes gens d’affaires de la Mauricie », s’exprime Alexa Hamel, présidente de la Jeune Chambre de la Mauricie.

Rappelons que l’Honorable François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères, avait confirmé son appui financier à cet important dossier tout juste avant la campagne électorale fédérale de l’automne 2019 et que depuis, nous n’avons reçu aucune confirmation nous permettant de démarrer le projet. De plus, tel que mentionné dans la lettre de l’UMQ : « Lors du dernier discours du Trône, le gouvernement fédéral s’est engagé à soutenir les dessertes aériennes dans les différentes régions ». Des infrastructures modernes dans les différents aéroports sont nécessaires pour assurer ces liaisons. Les activités de l’aéroport étant présentement au ralenti en raison de la pandémie actuelle font place à une fenêtre d’opportunité pour la réalisation des travaux nécessaires.

 

À propos de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières

Fondée le 28 décembre 1881, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières est une des plus anciennes chambres au Québec. Comptant sur plus de 750 membres, sa mission est de créer et développer un réseau d’affaires actif et dynamique qui contribue à la promotion et à la réussite de ses membres ainsi qu’au développement socio-économique de son milieu. Pour l’ensemble de ses activités, la CCI3R s’appuie sur des valeurs de présence, collaboration, transparence et fierté.

 

À propos de la Jeune Chambre de la Mauricie
La Jeune Chambre de la Mauricie est un acteur d’influence qui participe activement au développement des professionnels et entrepreneurs de la relève d’ici depuis 1986. Elle inspire des jeunes à concrétiser leurs projets d’affaires. Elle génère des opportunités de toute nature et crée des liens qui perdurent dans le temps. La Jeune Chambre est animée du désir de servir ses membres et de contribuer à leur rayonnement.

X
X