Partager cet article

6 septembre 2022

La pénurie de main-d’œuvre sera l’enjeu prioritaire de la CCI3R pour les élections provinciales

Lundi dernier s’est déroulé le déclenchement des élections provinciales. Afin de donner suite à cette annonce, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) présente ses attentes aux candidats en vue des élections du 3 octobre prochain. La communauté d’affaires trifluvienne à certaines attentes de la part des candidats et de leurs politiques en prévision de la campagne électorale, notamment sur l’enjeu majeur de la pénurie de la main-d’œuvre.

Des solutions pour contrer la rareté de main-d’œuvre, des attentes au niveau de l’innovation, ainsi que de la santé mentale des entrepreneurs sont notamment au cœur des recommandations de la CCI3R.

« Nous avons déjà rencontré quelques candidats et nous souhaitons continuer à le faire durant le prochain mois. C’est le moment parfait pour discuter des enjeux de la communauté d’affaires trifluviennes ! » mentionne Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la CCI3R.

 Alors que la pénurie de main-d’œuvre touche à peu près toutes les entreprises et les organismes de la région, plusieurs enjeux sont reliés directement à cette problématique. Afin d’atténuer les besoins en main-d’œuvre, il est important d’augmenter notre capacité d’accueil des personnes immigrantes à Trois-Rivières, tout d’abord en réduisant les délais de traitement des candidats à l’immigration économique, mais aussi en augmentant l’offre de logements abordables à Trois-Rivières. L’un ne va pas sans l’autre. Le même lien peut être fait avec les services de garde éducatifs. Le manque de places pour les familles accentue la pénurie de main-d’œuvre.

Il faut repenser les avantages offerts aux travailleurs expérimentés afin qu’il demeure sur le marché du travail plus longtemps. Ces personnes ont contribué depuis plusieurs années à la société, il faut leur proposer des bénéfices considérables afin de les garder au sein des entreprises. Ayant à Trois-Rivières une population plus vieillissante que la moyenne au Québec, il est encore plus important pour nos entreprises de retenir les travailleurs expérimentés.

« Le fardeau des entrepreneurs est colossal. Avec la pénurie de main-d’œuvre, les difficultés d’approvisionnement et l’inflation, la hausse des taux d’intérêt qui augmentent, l’employeur doit s’adapter à de nombreux changements rapidement. C’est du jamais vu! Les entrepreneurs doivent repenser à vitesse grand V leur façon de faire et cela à plusieurs niveaux différents. Avec tous ces nouveaux enjeux pour nos gens en affaires, il faut travailler en prévention et en accompagnement pour leur santé mentale. Les entrepreneurs doivent avoir un soutien individuel et collectif et nous espérons que les partis politiques entendront notre préoccupation » explique Patrick Massicotte, président du conseil d’administration de la CCI3R.

Le vieillissement de la population se répercute aussi sur la communauté d’affaires trifluvienne. Les propriétaires d’entreprises espérant une retraite prochainement ont besoin de facilitateurs pour le transfert d’entreprises et le repreneuriat. Il faut non seulement donner le goût aux plus jeunes de reprendre des entreprises avec des programmes de soutien à la relève d’une part. Il faut aussi, d’autre part, penser à assouplir la législation fiscale pour les cédants, pour effectuer un transfert de contrôle graduel de leur entreprise.

Parmi les solutions à la pénurie de main-d’œuvre, on souhaite également des mesures concrètes pour accélérer les investissements des entreprises dans leur transition technologique et en innovation dans le secteur manufacturier. Plusieurs entreprises emboîtent le pas vers l’automatisation pour contrer le manque de personnel, et ils ont besoin de soutien financier pour rattraper ce retard en innovation.

La pénurie de main-d’œuvre doit être la priorité pour le prochain gouvernement en place pour les quatre prochaines années. Le développement économique de Trois-Rivières est fortement touché par cette problématique et les solutions passent par différentes sphères auxquels les élus doivent s’attaquer rapidement.

Dans le but de mieux connaitre les plateformes électorales des différents partis politiques, la CCI3R organise un débat en collaboration avec Radio-Canada. Ces enjeux feront certainement l’objet du débat électoral qui aura lieu le 21 septembre prochain dès 7h le matin au Rouge Vin devant public et diffusé en direct à la radio de Radio-Canada dans l’émission « Toujours le matin » avec Marie-Claude Julien. Les gens d’affaires seront certainement au rendez-vous pour suivre les différents sujets d’intérêts de la région.

Partager cet article

Articles similaires

22 septembre 2022

La CCI3R lance sa programmation pour sa prochaine saison

C’est avec enthousiasme et fierté que la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) a tenu ...

Lire la suite

15 septembre 2022

38e Gala Radisson – Lancement de la période de mise en candidature

La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) est heureuse de procéder au lancement de la ...

Lire la suite

8 juin 2022

Patrick Massicotte succède à Me Cassy Bernier à la présidence de la CCI3R

C’est lors de l’assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R), que ...

Lire la suite

1 avril 2022

Une autre belle édition du 37e Gala Radisson

C’est à une formule spectacle que les invités du 37e Gala Radisson présenté par Desjardins ont eu droit ...

Lire la suite

23 février 2022

La CCI3R dévoile les finalistes du 37e Gala Radisson !

La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) a procédé aujourd’hui au dévoilement tant attendu des ...

Lire la suite

Actualités

Pour ne rien manquer
de la CCI3R

Voir plus d'articles