a été ajouté à votre panier avec succès

Tous unis contre l’herbe à poux!

Par 8 juin 2016Salle de presse
Le 8 juin 2016 ? Sachant qu’il est impossible d’éradiquer complètement la plante, la Ville s’est fixée comme objectif d’en réduire au maximum les conséquences néfastes sur notre santé. Pour la Campagne herbe à poux V3R 2016, Trois-Rivières a donc pris l’initiative d’inviter le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Hydro-Québec, Transports, Mobilité durable et Électrification des transports Québec, Direction Mauricie-Centre-du-Québec et la Chambre de Commerce et d’Industries de Trois-Rivières à se joindre à elle. Aussi, avec une publicité dont le thème est « Cet été, j’en arrache », assortie d’une tournée porte-à-porte dans les quartiers ciblés, fêtes de districts et camps de jour de la Ville, les Trifluviens seront invités à faire leur part quant à la destruction ou au contrôle des plants d’herbe à poux qui poussent autour de leur résidence et unité de logement.
Bénéficiant d’une aide financière provenant du Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec et d’une formation des employés municipaux, la Ville et ses partenaires ont produit un plan d’action dont les principales mesures sont :
  • l’établissement d’un calendrier commun assurant la coordination des opérations de tontes effectuées sur le territoire trifluvien
  • la formation d’employés municipaux, par l’Association pulmonaire du Québec et dont la tâche sera de collecter les données servant à établir le taux de pollinisation qui prévaut sur le territoire trifluvien
  • l’affectation d’une équipe d’employés de la ville attitrés spécifiquement à la coupe des plants d’herbe à poux qui poussent sur les terrains municipaux des quartiers ciblés
  • une opération porte à porte, en collaboration avec Écof, visant à bien informer les citoyens des quartiers ciblés (distribution de 20 000 cartons d’information)
  • une tournée des camps de jour de la Ville et fêtes de districts qui se tiendront tout au cours de l’été 2016
  • la poursuite du travail de cartographie des zones d’infestation
  • la diffusion par tous les partenaires, d’information sur la plante et ses effets néfastes par le biais de leur site internet et autres initiatives
En terminant, soulignons que la Campagne herbe à poux V3R 2016 marque le début d’un projet qui s’échelonnera sur trois ans.

-30-

Source : André Verrette, Spécialiste développement durable (volet social)
communications@v3r.net

X
X