a été ajouté à votre panier avec succès

Négociations sur le bois d’œuvre : la FCCQ et la CCITR saluent la nomination de Raymond Chrétien

Par 20 octobre 2016Salle de presse

Trois-Rivières, le 20 octobre 2016 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCITR) saluent la nomination de Raymond Chrétien, à titre de négociateur en chef pour le Québec dans le cadre des négociations sur le bois d’œuvre qui se poursuivent entre le Canada et les États-Unis. L’expérience, la notoriété et la crédibilité de M. Chrétien qui a notamment été ambassadeur du Canada dans plusieurs pays, dont les États-Unis, font de lui un candidat tout désigné pour réaliser ce mandat avec succès.

« Nous sommes heureux que le Québec ait choisi un émissaire de l’envergure de Raymond Chrétien qui, par sa longue feuille de route diplomatique, son talent de négociateur et sa connaissance du commerce international saura faire valoir la particularité du régime québécois sur le bois d’œuvre », ont déclaré M. Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ et madame Marie-Pier Matteau, directrice générale de la CCITR.

À la suite du dernier litige avec les États-Unis dans ce dossier, le Québec a fait preuve d’innovation en adoptant un nouveau système de mise en marché du bois qui permet de rendre nos pratiques conformes aux exigences américaines, tout en s’inscrivant dans un processus de développement durable qui assure une meilleure gestion de la ressource. Ce régime offre une réponse et des solutions aux contraintes commerciales qui ont généré plusieurs conflits avec les États-Unis au cours des dernières décennies

Devant une nouvelle plainte des États-Unis, la FCCQ souhaite que les pourparlers en viennent rapidement à un accord qui tiendra compte de ce nouveau régime et qui maintiendra une exclusion pour certaines scieries québécoises situées près de la frontière américaine qui s‘approvisionnent presque exclusivement dans les forêts du Maine.

« Nous sommes confiants que M. Chrétien saura faire valoir et mettre de l’avant les particularités du régime forestier québécois auprès des négociateurs canadiens afin qu’ils parviennent rapidement à un accord avec les États-Unis », ont conclu Stéphane Forget et Marie-Pier Matteau.

À propos de la CCITR
Fondée en 1881, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières unit aujourd’hui plus de 800 membres, issus de plus de 600 entreprises, exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie. C’est donc avec fierté qu’elle constitue le plus grand regroupement indépendant de décideurs et de chefs d’entreprises en Mauricie en plus d’apparaître parmi les Chambres les plus actives au Québec. 

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

-30-

Renseignements :
Marie-Pier Matteau
Directrice générale
Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières
819 375-9628
mpmatteau@ccitr.net

Michel Philibert
Directeur des communications
Fédération des chambres de commerce du Québec
514-844-9571, poste 3242
Cell : 514 629-4468
michel.philibert@fccq.ca