a été ajouté à votre panier avec succès

La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières amorce un virage progressif vers une « Chambre de service » pour favoriser la croissance des entreprises.

Par 17 septembre 2014Salle de presse

Trois-Rivières, le 17 septembre 2014 – « La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCITR) amorce, dès cet automne, un important virage devant la mener ultimement à se qualifier davantage à titre de Chambre de service que d’organisation axée sur la réalisation d’événements », a affirmé le nouveau président, Marco Bélanger, lors d’une conférence de presse tenue plus tôt aujourd’hui. Le tout se justifie d’abord par le contexte économique mauricien qui exige des entrepreneurs et décideurs qu’ils passent plus de temps dans leur entreprise pour en favoriser la croissance. De plus, la prolifération d’événements de toutes natures dans le marché ces dernières années ainsi que l’utilisation accrue des médias sociaux pour le réseautage d’affaires engendrent une évolution des Chambres de commerce.

Consultation des gens d’affaires trifluviens

Dans cet esprit, afin de développer des outils et des services qui répondent adéquatement aux besoins des entreprises, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières débutera une vaste consultation des gens d’affaires de son réseau en octobre et novembre prochains. Le tout s’effectuera avec l’entremise de la firme ST Marketing, sélectionnée lors d’un appel d’offres effectué cet été. C’est toutefois en janvier 2015 que l’organisation trifluvienne sera davantage fixée quant aux services à déployer. « Nous croyons que cette consultation nous indiquera, de plus, la façon la plus appropriée de valoriser l’expertise de nos 910 membres. Plus que jamais, nous croyons qu’il faut accroître la coopération entre les gens d’affaires et favoriser l’échange de bons services » précise le président. En attendant les conclusions du rapport, la Chambre renouvellera son site Internet en capitalisant sur les possibilités qu’offrent les nouvelles technologies pour le convertir en outil performant, pertinent et utile dans le déploiement de services aux membres. Bien sûr, la concrétisation de services s’appuiera notamment sur une nouvelle ressource dédiée à la Chambre, Mme Gabrielle Tellier, responsable Développement et services aux membres.

Représentation dans les dossiers d’affaires publiques

En 2014-2015, la Chambre multipliera ses interventions dans plusieurs grands dossiers de développement économique en collaboration avec ses partenaires. «Trois-Rivières dispose d’atouts importants à son développement qui continueront d’attirer notre attention, qu’il s’agisse de la concertation régionale pour dynamiser notre économie et de la mobilité via le port, l’aéroport et les accès routiers pour ne nommer que ceux-là. Notre regard portera donc sur plusieurs aspects. Pour chacun des dossiers d’affaires publiques qui seront abordés par la Chambre, l’occasion sera saisie de faire valoir les éléments constructifs et positifs puisque nous croyons qu’il en va de la mobilisation du milieu.
Dans ce contexte, pour donner suite à sa participation active à la consultation sur le Fonds de diversification, la Chambre suivra notamment ce dossier pour s’assurer que les entreprises de Trois-Rivières et de Bécancour déposent des projets et bénéficient des sommes disponibles. Des recommandations ont d’ailleurs été transmises au ministre Jean-Denis Girard lors d’une rencontre privée tenue en août dernier pour lesquelles la Chambre attend des changements concrets. En ce qui a trait à la Stratégie maritime du gouvernement du Québec, la Chambre continuera d’intervenir dans son évolution et suivra son déploiement avec grand intérêt.

Valorisation de l’entrepreneuriat

Finalement, la Chambre mettra en valeur la réussite d’entrepreneurs d’ici et d’ailleurs, par la concrétisation d’une campagne radiophonique les faisant briller, la présence d’entrepreneurs inspirants à ses tribunes, la rédaction d’articles à leur égard ainsi que dans les médias sociaux et plus encore. La Chambre a invité, par ailleurs, tous les décideurs, entrepreneurs et chefs d’entreprises de son réseau à venir « Brasser des affaires» pour lancer la nouvelle saison, lors de son 5@7 ayant lieu ce soir à la nouvelle microbrasserie Archibald.

C’est donc dire que la Chambre, en plus de maintenir son offre d’événements de réseautage, de formation et de reconnaissance, consacrera des efforts à la conception et au déploiement de nouveaux services aux membres, répondant aux besoins, qui viendront s’ajouter à ceux existants pour favoriser la croissance des entreprises. Le tout s’appuiera sur l’expertise de son réseau et une ressource dédiée. L’organisation trifluvienne invite donc les gens d’affaires à se joindre à elle pour dynamiser ainsi le milieu, de façon concertée, pour accroître la vitalité du Grand Trois-Rivières et ses environs.

À propos de la CCITR
Fondée en 1881, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières unit aujourd’hui plus de 900 membres, issus de près de 600 entreprises, exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie. C’est donc avec fierté qu’elle constitue le plus grand regroupement indépendant de décideurs et de chefs d’entreprises en Mauricie en plus d’apparaître parmi les quinze plus importantes Chambres des 150 actives au Québec.

– 30 –

Source :

Caroline Beaudry
Directrice générale
Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières
CCITR | 819 375-9628

Pour entrevue :

Marco Bélanger
Président 2014-2015
Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières
CCITR | 819 375-9628

X
X