a été ajouté à votre panier avec succès

Les Chambres de Commerce s’unissent pour être une voix économique forte

Par 26 octobre 2016Salle de presse

Shawinigan, le 26 octobre 2016 – L’Alliance régionale des chambres de commerce de la Mauricie vient de laisser sa place au Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie (RCCM). Après huit années sous cette appellation, les Chambres de commerce du territoire souhaitaient réaffirmer leur mission de favoriser le développement économique par le biais de la concertation et de la collaboration. Sa mission consiste à soutenir les chambres membres du regroupement dans leurs enjeux à teneur régionale.

Les Chambres de commerce actives au sein du Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie sont : la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, la Chambre de commerce de Mékinac, la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé, la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice et la Jeune Chambre de la Mauricie.

Considérant la volonté régionale de concertation et de collaboration des communautés d’affaires que composent la région, le RCCM est composé des directions générales et d’un représentant délégué par les membres des conseils d’administration de chacune des Chambres respectives.

Par ailleurs, c’est lors d’une rencontre de délégués et de directeurs généraux que Mme Karine Provencher, CPA, CA, MBA, directrice principale chez Deloitte, présidente sortante de la CCITR, a été désignée à l’unanimité à titre de présidente du nouveau regroupement. M. David Nollet, directeur de production commercial à TVA Trois-Rivières, agira à titre de vice-président. Leur mandat sera de deux ans. Pour ce qui est de la coordination du Regroupement, elle sera assurée par madame Marie-Pier Matteau, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières.

Mme Provencher amorce ce nouveau mandat avec enthousiasme : « Les grands dossiers comme celui du train de passagers de VIA Rail, du doublement de l’autoroute 55, de l’industrie forestière, de la bioraffinerie, de l’adéquation formation compétences emploi, du transfert et de la relève d’entreprise, des perspectives d’emploi chez les jeunes, de la téléphonie cellulaire sur la 155, et bien d’autres, doivent être portés d’une même voix par l’ensemble des acteurs du développement économique parce qu’ils ont un impact direct sur la vitalité de chacun de nos territoires. À cet égard, j’entends bien poursuivre le travail réalisé jusqu’à maintenant par l’Alliance et contribuer à faire en sorte que le RCCM assume un leadership régional significatif afin de favoriser le développement économique de chez nous ».

Pour accomplir leur mission, les responsables du Regroupement ont élaboré deux orientations stratégiques :

ORIENTATION #1 ORIENTATION #2
Être en soutien aux Chambres du Regroupement pour porter les dossiers de développement économique régional.

 

Être un leader d’union des forces vives des intervenants majeurs économiques.

 

OBJECTIF : Être un lieu privilégié d’échanges afin de prendre action aux prises de position auprès de la communauté. OBJECTIF : Faciliter le développement économique de chaque secteur du Regroupement.

C’est ainsi que les préoccupations de plus de 2 500 gens d’affaires de La Tuque à Maskinongé, de Trois-Rivières à Saint-Tite, en passant par Shawinigan, seront dorénavant entendues.

-30-

Source : Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie

Information  :
Karine Provencher
Présidente – RCCM
819 375-9628
kprovencher@deloitte.ca